LES MÉDIAS ET LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES

DU CONTENU, S.V.P.!

https://lactualite.com/politique/elections-federales-quatre-partis-quatre-strategies/

Dès de début de la présente compagne, beaucoup de gens entrevoyaient cette période comme une épreuve à subir : déluge de sondages plus ou moins contradictoires et longuement commentés, focus sur les moindres maladresses des candidats, épluchage des stratégies mises en branle par les différents partis, analyse des divers slogans (et chants de ralliement), éternelles promesses de baisse d’impôts et de hausses de subventions… Le plus choquant, tout ce temps d’antenne démesurément consacré à d’interminables et jamais concluants débats : avis d’experts, pluie d’hypothèses, de suppositions et de calculs. Tout cela, appuyé par un flot d’images nous montrant les chefs serrant des mains, cajolant des marmots, manipulant les mécanismes d’une usine quelconque. Que de temps à nous parler de contenant alors que nous avons tellement soif de contenu.

Les personnes les mieux placées et les plus aptes à soulever les vraies questions et à exiger des réponses claires et engageantes de la part des candidats sont les journalistes et les rapporteurs; ils ont l’opportunité de poser les vraies questions, les véritables enjeux que l’on risque toujours d’effleurer. En voici quelques-uns :

  • Qu’en est-il d’une véritable politique de transition vers des énergies plus vertes, de l’avenir de l’exploration pétrolière, de l’extension de l’exploitation des sables bitumineux?
  • Qu’en est-il de l’élimination de la pauvreté chez les enfants de notre pays?
  • Qu’en est-il des engagements à prendre suite aux nombreux rapports concernant les femmes autochtones, la loi sur les Indiens?
  • Qu’en est-il des changements souhaités quant à la réforme du scrutin?
  • Qu’en est-il de l’élimination des évasions fiscales et des placements dans les paradis fiscaux?
  • Qu’en est-il du douteux commerce des armes et de la règlementation des armes à feu?
  • Qu’en est-il de nos relations avec Israël et la Palestine?
  • Qu’en est-il de la nomination d’un ombudsman avec réels pouvoirs d’intervenir lors des plaintes émanant de certains comportements des minières canadiennes?
  • Qu’en est-il du honteux pourcentage de notre PIB consacré à l’aide internationale; limité présentement à 0.2% alors que plusieurs pays comme le l’autre contribuent au-delà du 0.7% ?
  • Qu’en est-il d’une politique qui valorise l’apport des aînés au bien commun?

Tous ces thèmes sont de compétences fédérales. SVP, faites-nous grâce de toutes banalités, faits divers, discussions superficielles pour véritablement exiger du contenu de la part de ceux et celles qui se présentent pour le bien commun. Une élection mérite mieux car elle doit nous questionner sur les vraies valeurs.

Jean-Pierre Joly

Ste-Adèle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s