Le prix du pétrole : c’est du vol avec la complicité des élus

https://www.lapresse.ca/actualites/2022-11-30/prix-de-l-essence/caa-quebec-denonce-des-marges-de-profit-tres-elevees-chez-des-detaillants.php

L’histoire se répète tout le temps sans que rien ne change

À tous les cinq ou six ans, c’est la même histoire. Les pétrolières, les épiceries, les pharmaceutiques, les banques, les firmes de communication (internet, câbles, sans-fil), etc. augmentent, sans motif économique valable, généreusement leurs prix et leurs tarifs, dopant ainsi leurs profits et appauvrissant le monde ordinaire. Et hop s’envolent de nouveau les inégalités économiques. Face à ces hausses de prix injustifiées, nos figurants de politiciens jouent alors leur petit numéro coutumier en s’offusquant et en mettant sur pied des commissions et des comités parlementaires folkloriques sans rien changer. Les politiciens grimpent dans les rideaux mais sans les déchirer car plusieurs d’entre eux veulent protéger leur futur, c’est-à-dire d’être éventuellement embauchés par ces maîtres du monde occidental après leur service politique. Naturellement, il y a les courageux experts universitaires, centres de recherche, chroniqueurs et éditorialistes, politiciens de la droite dure, etc., qui viennent à la défense des mastodontes économiques occidentaux qui volent les gens, qui s’adonnent à la corruption généralisée, qui embauchent des milliers de lobbyistes et firmes de relations publiques et qui s’accaparent les ressources naturelles et les instruments collectifs de plusieurs pays pauvres en voie de développement sans oublier qu’ils sont abonnés aux paradis fiscaux. Attention, ces transnationales étrangères n’interviennent pas seulement au niveau économique, comme au Canada, mais bien évidemment dans les domaines sociaux, politiques, fiscaux, environnementaux, etc., comme le font sur une base régulière les pétrolières. Faut être asservis à l’os au Canada, quand l’on sait que le pétrole, dont le pays abonde, est majoritairement sous contrôle de firmes étrangères. Pour une ressource aussi sensible au niveau de sa sécurité nationale et de sa souveraineté, aucun pays développé ne tolérerait ça, sauf naturellement le Canada, qui se fait aussi un honneur d’honorer et d’être régi par la reine ou le roi d’Angleterre.

Les preuves de ce vol institutionnalisé

En fouillant dans mes archives d’articles de journaux, j’ai retracé ceux-ci qui facilement vont vous démontrer que nous vivons véritablement sous la dictature des transnationales occidentales dans tous les domaines. Par exemple, en 2005, l’événement économique de l’année d’après les professionnels de l’information fut : «Le prix de l’énergie» (Le Journal de Montréal, 31 décembre 2005). Pourquoi que vous me demandez? Eh bien, en raison d’une hausse de plus de 14% en 2005 du prix à la pompe : «Le coût de l’essence a atteint un niveau inégalé» (Le Journal de Montréal, 28 décembre 2005). Et au mois de juillet 2006, en raison supposément de la Corée du Nord : «Le pétrole a un nouveau sommet» (Le Journal de Montréal, 6 juillet 2006). Et la même arnaque pétrolière s’est répétée en 2010 et en 2011 : «Nouveau bon du prix de l’essence. Jusqu’où ira le prix à la pompe», et aussi «Frustration à la pompe. Le prix de l’essence augmente malgré la baisse du brut (sic). Et les automobilistes devront prendre leur mal en patience. Article rédigé par le journaliste Maxime Bergeron de La Presse» (Le Devoir, 31 décembre 2010 et La Presse, 12 mai 2011). Incroyable pareil : le prix du brut baisse et le prix de l’essence à la pompe augmente, démontrant le vol pratiqué par les géants pétroliers occidentaux que sont ExxonMobil, BP Amoco, Chevron Texaco, Total Énergies, Conoco Phillips, Royal Dutch Shell et cie qui représentent l’armée économique des pays occidentaux et qui instaurent leur hégémonie un peu partout dans le monde, sauf en Russie, en Chine, en Iran, en Corée du Nord, à Cuba, au Venezuela, etc., ce qui les contrarie énormément car cela les empêche de régner sur la planète entière.

Comme en 2022, en 2005 les pétrolières encaissent

D’accord avec vous autres que ce n’est pas bien difficile à prouver que l’on est assujetti à la dictature des multinationales occidentales et que prétendre que l’on vit en démocratie est de la foutaise. Nos politiciens sont des préposés et des domestiques. Vrai dire que depuis 20 ans au Canada, au Québec et aux States les gens ont élu des partis politiques différents au fil des ans (péquistes, libéraux, caquistes, conservateurs, démocrates et républicains) mais sans que rien de fondamental ne change au niveau de la mainmise et du pouvoir anormal exercé par les grands acteurs économiques.

À lire le titre de cet article de La Presse du 31 janvier 2006, on voit bien que l’histoire se répète et démontre très bien qui mène véritablement dans nos sociétés occidentales capitalistes : «10 milliards$ US en trois mois». Pour l’année 2005, Exxon a augmenté son bénéfice net de 43% à 36 milliards$ US. Qui dit mieux?

Et comme en 2022, pas question pour nos gouvernements d’irriter, de déplaire et de brimer les pétrolières occidentales du droit de nous voler impunément en imposant un contrôle des prix, en haussant leurs impôts ou en nationalisant cette ressource naturelle qui, de droit, appartient à la population. Au contraire, face à ces puissants truands, nos élus préfèrent baisser leurs taxes et impôts, comme la taxe sur l’essence, et continuer à les subventionner massivement afin de les enrichir davantage. Elle est où la démocratie et notre liberté dans tout ça?

Ah oui, au cours des trente dernières années, afin de renforcir le pouvoir de pétrolières occidentales et d’amoindrir le pouvoir de l’État, vos politiciens ont, en catimini et sans demander l’avis de la population, négocier des traités de libre-échange faits sur mesure pour les multinationales occidentales et ont autorisé les immenses pétrolières à en acheter d’autres ou à fusionner, comme les mariages d’Exxon avec Mobil, BP avec Amoco, Conoco avec Phillips, Chevron avec Texaco, Total avec Pétrofina, etc.

Le party continue le premier trimestre de 2011 : «Bénéfice en forte hausse pour ExxonMobil. Le profit net trimestriel a atteint 11 milliards$ US, meilleur qu’attendu (hausse de 69%) mais Wall Street fût déçu» (La Presse, 29 avril 2011). Les détenteurs de capitaux s’attendaient à plus et la valeur au marché de l’action a dégringolé. Ah qu’il faut bon vivre en démocratie et être libre. Et ça s’est poursuivi en 2017. On va enduré cette exploitation et cette répression encore pour combien de temps?: «2017. ExxonMobil double son profit mais déçoit les analystes» (Le Devoir, 29 juillet 2017).

Le folklore de l’intervention de l’État

De la frime par-dessus l’hypocrisie et le leurre des potiches et des guirlandes au parlement. Je reviendrai sur ce sujet dans mon prochain texte et vous allez voir, qu’à cet effet, c’est toujours du pareil au même. Rien ne change, et on continue à se faire voler avec la bénédiction de vos élus «démocratiques» : «Biden demande une enquête sur les hausses de prix de l’essence» (Le Journal de Montréal, 17 novembre 2021). Idem, c’est-à-dire ce fut la même farce grotesque en 2011 : «Les pétrolières passent au parloir. Alors que les patrons des cinq géants mondiaux (occidentaux) comparaissent (une fois de plus) devant le Congrès américain, Ottawa convoque (une fois de plus) à son tour (le gouvernement canadien fait toujours la même chose que son maître américain. La docilité et la fidélité sont de belles qualités, n’est-ce pas?), les ténors de l’industrie (qui se sont bien amusés)» (Le Devoir, 13 mai 2011). Après 2011, rien n’a changé et rien ne changera après 2022. Mettez-vous ça une fois pour toutes dans la tête que vivre en démocratie et en liberté en Occident est un leurre. Depuis toujours, les vrais faits réels démontrent très bien qui mène. Et pour renforcir l’hégémonie de leurs transnationales occidentales, leurs élus asservir mènent des guerres afin de préserver leur mainmise sur la terre : Ukraine, Irak, Lybie, Soudan du Sud, Afghanistan. Cela est sans compter les sanctions et embargos infligés aux pays qui résistent et qui préservent leur souveraineté : Iran, Venezuela, Cuba, Russie, Chine, Corée du Nord, etc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s