Vous n’êtes pas tannés de vous faire exploiter?

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2022-10-28/la-petroliere-imperiale-double-ses-profits-et-hausse-son-dividende.php

Les responsables de l’inflation empochent

Mes amis, affirmer que les hausses de prix dans l’alimentation, l’essence et autres sont principalement dues à la pandémie (COVID-19) et à la guerre en Ukraine est un mensonge. L’Inflation a permis aux pétrolières, aux minières, aux épiceries, aux banques, aux GAFA, etc., d’enregistrer des profits records au cours des deux dernières années. Bien évidemment, ce sont encore les citoyens ordinaires qui en font les frais. Et voguent les inégalités économiques entre riches et pauvres. Ça ne prend aucun diplôme pour constater que l’augmentation des prix a été voulue et imposée par la dictature et l’hégémonie des transnationales plus grosses, plus riches et plus puissantes que nos gouvernements occidentaux supposément démocratiques, souverains et au service du peuple et de l’intérêt collectif. Pour savoir à qui profite l’inflation, vous n’avez qu’à regarder du côté des profits records générés par les mammouths corporatifs. Et ne venez pas me serinez que ces augmentations de prix sont attribuables à l’application des lois naturelles du marché, qui sont une légende. Le gouvernement du Québec plafonne les hausses de tarifs d’électricité et des services publics et est supposément impuissant à imposer un contrôle strict sur l’essence, les aliments, etc., du privé. Pourquoi?

Ce qu’il faudrait faire pour nous libérer de nos exploiteurs

Et oui, si on vivait véritablement dans un pays libre et démocratique, nos élus imposeraient un strict contrôle des prix pour que cesse l’arnaque; augmenteraient les impôts et les taxes sur les surprofits pigés dans les poches des consommateurs; arrêteraient de leurs verser des milliards de dollars en subventions; prendraient le contrôle sur les importations de biens et services premiers, comme les aliments et l’essence et nationaliseraient nos ressources naturelles et autres secteurs névralgiques afin de mettre fin au régime autoritaire pratiqué par des multinationales et afin d’assurer notre souveraineté, notre sécurité nationale et notre véritable liberté comme peuple. Oh, je sais bien que parler de nationalisations va en faire gigotter certains. La machine idéologique est tellement bien huilée et les gens sont tellement «bainwashés» que parler de nationalisation, même de nos services publics et de nos ressources naturelles, vous fait passer pour un fou. Il faut entrer dans le moule du conformiste dicté par la classe dominante et ne parler que de privatisation, de sous-traitance et des pseudo-partenariats public-privé (PPP). Parler de mettre fin aussi aux écoles et aux garderies privées full subventionnées, aux hôpitaux et à l’éolien privés et François Legault va dire que vous êtes dogmatiques.

Il faut se faire plumer sans taxer les plumeurs

Pour vous montrer à quel point nous vivons sous le joug des grosses compagnies, et bien nos gouvernements, au lieu de les taxer davantage ou d’imposer un contrôle des prix, les subventionnent à même l’argent des citoyens floués en baissant les taxes sur l’essence et autres et en versant des milliards de dollars en fonds publics aux individus, à même leur argent et non celui des filouteurs, afin de contrer les effets néfastes de ces hausses de prix injustifiées. Inflation signifie aussi hausse des taux d’intérêt pour les particuliers et les gouvernements; augmentation des loyers; accroissement de la pauvreté et des banques alimentaires; plus de dépenses gouvernementales en raison du prix de l’essence, de l’alimentation, du coût de la dette publique, etc. Et on continue de prétendre jovialement que nous vivons en démocratie. Il faut s’ouvrir les yeux afin de constater que nous sommes soumis à la tutelle des grands joueurs économiques occidentaux qui font la loi partout dans le monde sauf dans certains endroits qui ont le culot de leur résister et que nos médias et élus traitent de méchants.

 Où va l’argent volé au monde ordinaire?

Où vont les gros profits réalisés par les compagnies que vous me demandez? Et bien, ils ne ruissellent pas et ne dégoulinent pas dans les poches des consommateurs floués mais comme le veut le système capitaliste, ils prennent la direction du petit cochon des actionnaires et des dirigeants d’entreprises sous forme de dividendes et de rachats d’actions. Pas besoin de fouiller bien loin pour constater empiriquement ce faut. Prenons juste l’article publié dans le Journal de Montréal le 24 mai 2022 et intitulé «Premier trimestre 2022 : des dividendes de 100 milliards$ US pour les pétrolières et les minières». Pour l’année entière de 2022, et pour l’ensemble des entreprises, on prévoit des dividendes records de 2000 (oui, deux mille) milliards de dollars canadiens. Selon l’étude du gestionnaire d’actifs Janus Henderson, les dividendes versés en 2022 ont plus que doubler depuis 2009 pour les 1200 plus grosses capitalisations boursières.

Et l’emprise des géants économiques occidentaux s’amplifiera

Comme le Canada, les États-Unis et l’Europe interdisent de plus en plus aux Chinois, Russes et compagnies d’investir dans les pays occidentaux, eux qui pourraient concurrencer nos brigands économiques occidentaux et faire baisser les prix (essence, médicaments, aliments, etc.) pour les consommateurs; comme on continue de plus belle à privatiser nos services publics et nos ressources naturelles; comme on vend de plus en plus nos terres agricoles à des grosses entreprises souvent étrangères (comme en Ukraine); comme on continue à signer des traités de libre-échange favorables aux conglomérats occidentaux; comme de plus en plus d’élus proviennent du secteur privé, qui embauche aussi des milliers de lobbyistes et qui s’achète des médias en masse (Musk, Bezos, Murdoch, Bloomberg, etc.) et des chaires universitaires et leurs professeurs affranchis, comme nos gouvernements continuent d’autoriser l’achat et le regroupement de mastodontes économiques, etc., ça fait que le vrai boss, c’est qui alors?

Preuve que le Canada fait partie des States

Ah ben quelle bonne nouvelle qui va accroître notre souveraineté et nos sécurité nationale et qui a incité le gouvernement canadien à interdire aux Russes et aux Chinois d’investir ici. Mais ces beaux principes ne s’appliquent pas aux States qui sont, dans les faits, nos maîtres et nos propriétaires : «Le Pentagone (USA) investit dans nos mines pour contrer les Chinois. Une vingtaine de sociétés minières canadiennes, dont plusieurs sont actives en sol québécois, en pourparlers avec le gouvernement américain» (Le Journal de Montréal, 18 novembre 2022).

Le gouvernement américain ce n’est pas pareil que les socialistes et les communistes. Jamais il ne va s’ingérer dans nos affaires politiques et dans les compagnies dans lesquelles il va investir. Jamais il ne va mettre en cause notre indépendance, nos valeurs démocratiques, notre liberté et notre sécurité nationale. Il ne faut surtout pas que je suggère la nationalisation de nos forêts et de nos mines, surtout dans les domaines névralgiques comme le lithium. Le gouvernement américain peut prendre le contrôle effectif de nos minières mais pas nous collectivement. L’asservissement et le colonialisme c’est ça et on aime ça.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s