Assassinats et médias : Palestine, Iran et Israël, c’est différent

https://www.lesoleil.com/2022/12/12/larmee-israelienne-admet-avoir-tue-une-jeune-palestinienne-33aa0c7188fbe9a83c38abf339b45091

Je fais seulement m’interroger et poser des questions

Pour ne pas me faire accuser d’avoir un parti-pris et de me faire crier des noms, dans ce texte je vais me limiter à citer des faits publiés dans nos médias et à vous poser des questions. J’aimerais avoir vos réponses car honnêtement et sincèrement je suis un pauvre gars qui cherche juste à comprendre. Pouvez-vous m’éclairer et me venir en aide?

Palestiniennes tuées dans leur propre pays par Israël

Le 12 décembre 2022, dans une brève très courte, Le Devoir nous apprend qu’en Cisjordanie, occupée et envahie illégalement par Israël depuis plus de 50 ans, l’armée israélienne a tué d’une balle dans la tête une jeune palestinienne de 16 ans du nom de Jana Zakarna : «Une Palestinienne tuée par l’armée israélienne en Cisjordanie». Alors ma première question est la suivante : pourquoi ce meurtre d’une Palestinienne de 16 ans tuée dans son pays par l’armée israélienne a-t-il fait l’objet que d’un très bref texte dans Le Devoir et rien dans d’autres médias alors que le meurtre condamnable et insensé d’Astra Pahani, une autre jeune de 16 ans, assassinée en Iran par l’armée iranienne fait les manchettes de long en large chaque jour dans tous les médias depuis le 16 septembre 2022, date de l’abominable crime? Est-ce la politique du deux poids deux mesures appliquée à Israël, alliée de l’Europe, des Américains, du Canada et l’Iran qui s’obstine à ne pas entrer dans l’ordre fixé par l’Occident et qui, en plus, est l’ennemi juré des States et d’Israël depuis longtemps?

Une deuxième palestinienne assassinée en Cisjordanie par Israël

Et puis, le 11 mai 2022, un soldat israélien tue d’une balle dans la tête, pas en Israël mais bien encore une fois en Cisjordanie, lors d’un énième raid israélien, la journaliste américano-palestienne Shireen Abu Akleh, qui couvrait l’événement : «Journaliste tuée : Washington reste sourde à l’appel d’une enquête indépendante» et «Le PM israélien défend le soldat qui a tiré sur une journaliste» (Radio-Canada, 26 juillet et Le Devoir, 8 septembre 2022). Ma prochaine question est tirée de la lecture de cet autre article publié dans Le Devoir le 20 octobre 2022 et intitulé «Mélanie Joly (ministre libérale des Affaires étrangères) convoque un front commun féminin (Royaume-Uni, Allemagne, Kosovo, etc.) contre l’Iran». Est-ce que notre très chère ministre humaniste Mélanie Joly va aussi convoquer bientôt un front commun féminin contre Israël? Si non, pourquoi?

Les élus québécois s’en mêlent

Et au début du mois de décembre 2022, le parlement du Québec a unanimement condamné le sort réservé aux femmes en Iran et la répression : «L’assemblée nationale du Québec condamne la répression exercée en Iran» (Le Devoir, 3 décembre 2022). Bon ben, suite à ce geste honorable et solidaire posé par nos députés de tous les partis politiques au parlement du Québec, vont-ils aussi adopter à l’unanimité une motion à l’appui des Palestiniennes tuées chez elles dans leur propre pays par l’armé israélienne et dénoncer l’invasion illégale perpétuelle de leur territoire par ces derniers? Et vont-ils voter aussi une motion condamnant le sort infligé aux femmes en Arabie saoudite, au Koweït, aux Émirats arabes unis?

On aide les femmes de certains pays mais pas de d’autres

À la lecture de cet autre article du 14 décembre, toujours publié dans Le Devoir, intitulé : «1,2 milliard$ US pour aider les femmes en zones de conflit (en Afghanistan, en Syrie et en Ukraine), grâce aux dons des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de l’Australie, etc.». Et pourquoi ne pas aider aussi les femmes en zones de conflit en Palestine, en Irak, en Lybie, etc.? Est-ce à cause qu’Israël est un allié de l’Occident, qui fait régner la paix au Moyen-Orient? Est-ce en raison du fait que l’Irak et la Lybie, suite à l’invasion militaire des occidentaux et des États-Unis, qui se sont appropriés de leurs ressources naturelles et de leurs sociétés étatiques, sont rentrés dans le rang des «démocraties» occupées en permanence par leurs nouveaux alliés? Faudrait-il alors, selon vous, que des pays récalcitrants comme l’Afghanistan des Talibans et l’Iran des Gardiens de la révolution avec leur armée «idéologique» (que répète nos médias) rejoignent  l’hégémonie de l’occident qui l’aiderait à élire des gouvernements démocratiques comme en Égypte, où leur ami Sissi a été élu à 97% des votes et encore mieux au Soudan-du-Sud, où leur cowboy illettré a obtenu 99% des votes? Faudrait-il alors tout faire en notre pouvoir pour renverser les gouvernements «autoritaires» en Iran, en Afghanistan, en Russie, à Cuba, au Venezuela afin d’aider le peuple privé de toute liberté, présente partout en Occident, mais pas dans les dictatures «démocratiques» comme l’Arabie saoudite, le Koweït, le Bahreïn, les Émirats arables unis, l’Oman, etc. qui sont nos amis? Triste à mourir et mon cœur saigne de savoir qu’en Iran et en Afghanistan ils ne pourront jamais avoir le plaisir et la liberté de boire un bon Coke, de manger un délicieux McDo, de «caller» un taxi Uber, de faire livrer chez eux la bouffe par Skip et de commander en ligne, grâce à Amazon, leur tondeuse à gazon, leur barbecue ou leur souffleuse à feuilles. Rien qu’à y penser, je pleure. Ils ne mangeront jamais un Jos Louis de leur vie. Dans ce cas, le sens de la vie c’est quoi?

Et ça continue, comme à l’habitude

Toujours en 2022, soit au mois de novembre : «Un Palestinien (un autre) de 15 ans, tué lors d’une opération de l’armée israélienne, à Naplouse, un site religieux en Cisjordanie» (Le Journal de Montréal, 9 novembre 2022). L’armée israélienne a parlé d’un «terroriste». Dans l’article, on mentionne que : «L’armée israélienne a mené plus de 2000 raids en Cisjordanie (envahie illégalement, faut-il répéter) qui ont fait plus de 120 morts selon l’ONU». L’armée israélienne qui envahit régulièrement militairement la Palestine depuis plus de 50 ans et qui y a installé à demeure près de 500 000 colons juifs dans des colonies illégales au regard du droit international, aux côtés de 2,9 millions de Palestiniens (Le Devoir, 16 novembre 2022) et il n’y a eu aucune sanction à l’endroit d’Israël décrétée et imposée par l’Europe, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie. Pourquoi? Je veux savoir. Par contre, plein de sanctions contre la Russie et «L’Iran frappé de nouvelles sanctions» (Le Devoir, 10 décembre 2022). Il faut m’expliquer, même si l’ONU a redit de nouveau que : «Les colonies israéliennes, des crimes de guerre (mais ils ne font rien)» (Le Devoir, 10 juillet 2021). Serait-ce des sanctions sélectives à géométrie variable? Pas facile à comprendre et à m’expliquer, hein?

Les interventions «musclées» de Justin, Stephen, Hillary et Donald

Pas vrai, le Canada et Justin Trudeau sont intervenus «énergiquement» pour que cessent les crimes commis à répétition : «Le Canada conseille (sic) à Israël de cesser la colonisation» (Le Journal de Montréal, 5 juillet 2021). Notre pays et les occidentaux sont plus incisifs envers la Russie et l’Iran, n’est-ce pas? Croyez-vous qu’Israël va suivre les conseils de Justin Trudeau et de Mélanie Joly et rendre enfin la Cisjordanie aux Palestiniens? «Plus de 450 attaques de colons contre des Palestiniens depuis 2020 en Cisjordanie» (Le Devoir, 15 novembre 2021). Peut-être que les Palestiniens valent moins que les Ukrainiens occidentaux (à ne pas confondre avec les six millions d’Ukrainiens russophones favorables à leur intégration à la Russie) aux yeux de l’Occident? Et si oui, pourquoi? La Russie et l’Iran font-ils pire qu’Israël? Êtes-vous d’accord avec Stephen Harper qui a affirmé en 2014 : «Critiquer Israël est antisémite, selon Stephen Harper»? (Le Journal de Montréal, 21 janvier 2014). Et êtes-vous d’accord avec Biden, Trump et Clinton?

  • «Biden réitère un soutien à toute épreuve à Israël» (Le Devoir, 14 juillet 2022);
  • «Hillary Clinton, avec Bush et Israël» (La Presse, 19 juillet 2006);
  • «Le président américain Trump accueille son ami Netanyahu (premier ministre israélien) à la Maison-Blanche» (Le Journal de Montréal, 16 février 2017).

Dans nos pays libres et démocratiques, le pouvoir ne revient-il pas eu peuple, même si déjà en 2022 : «Une majorité d’Américains favoriserait des sanctions contre Israël» (La Presse, 14 avril 2002). Pourquoi alors jamais aucune sanction envers Israël et une tonne envers la Russie, l’Iran et la Syrie?

Deux dernières questions en terminant

En 2020, Israël s’épanche cette fois en Iran, exécution confirmée par les dirigeants américains : «Un haut responsable iranien assassiné en Iran (Moshen Fakhrizadeh)» (Le Devoir, 28 novembre 2020). Toujours pas de sanctions de la part de l’Occident : pourquoi? Et si c’était les Iraniens qui avaient tué un dirigeant israélien en Israël?

Et enfin : «Un puissant général iranien (Qassem Soleimani) tué par les Américains en Irak» (Le Journal de Montréal, 3 janvier 2020). L’Irak, est-ce vraiment un pays indépendant ou dirigé par les USA? «Iran. L’assassinat à Bagdad de Soleimani est qualifié d’illégal par l’ONU» (Le Devoir, 9 juillet 2020). Pas de sanctions contre les États-Unis levées par le Canada, l’Europe et le Royaume-Uni. Pourquoi? Ça fait beaucoup de questions. Merci de me répondre, car je veux sincèrement comprendre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s